A La Réunion

Icône de l'outil pédagogique Santé Humaine et Réchauffement climatique

A La Réunion, département français de l’Océan Indien, les études épidémiologiques qui ont été conduites indiquent que ce département est particulièrement touché par l’asthme. La mortalité par asthme est beaucoup plus élevée qu’en métropole . Une des cause est l'allergie respiratoire liées à des particules comme les pollens.

La palynologie, ou étude des pollens apporte des éléments utiles en aéropalynologie qui consiste à analyser la présence dans l'air de différents types de grains de pollen. Elle a des applications en médecine (pathologies allergiques) et en agronomie (pollinisation) ; Elle est extrêmement importante pour l'évaluation rétrospective de la réponse des écosystèmes à des changements climatiques.


Icône de l'outil pédagogique Etat des lieux

Parmi les espèces végétales les plus abondantes, et susceptibles d’être à l’origine d’une pathologie allergique respiratoire, on trouve la canne à sucre, dont la culture s’étend sur plus de la moitié des terres cultivées, les filaos, les arbres des forêts de moyenne et haute altitude (Cryptomerias et tamarins, goyaviers et jamrose en particulier), les faux poivriers, les letchis et manguiers, et de nombreuses graminées et herbacées, parmi lesquelles le chiendent. Les conditions climatiques, l’altitude, l’écologie, la pollution jouent un rôle dans la venue des pollens.

 

Les saisons polliniques que l'on pourra retenir sont les suivantes :

- fin avril > juin avec une pollinisation maximale en mai : la canne à sucre ;
- octobre > avril avec un maximum en novembre : les arbres exotiques ;
- surtout novembre mais aussi décembre et janvier : les graminées